sarkozy_bruniMaintenant tout le monde le sait, Samedi dernier, Mon Maître s'est marié avec Carla. Carla, qui comme Cécilia, est une ancienne top model. Et oui, c'est comme ça, son truc à Mon Maître, c'est les anciennes top models. Le compte est facile à faire : sur 3 mariages, 2 anciennes top-models. C'est pas mal non ? Alors pourquoi ce goût pour les anciennes top models ? Pour 2 raisons : 1) les plus jeunes le trouvent trop vieux (elles l'appellent Monsieur...) et 2) sa première femme était moche : il en avait honte. Une honte terrible. Une telle honte, qu'au moment des photos, il lui lançait des trucs du genre : "Chérie, j'ai fait tomber mes Ray-Ban, tu veux bien me les ramasser" ou encore "tes lacets mon amour, tu vas tomber". C'était dur, très dur même. Si dur qu'il se l'est juré : les moches, c'est fini, plus jamais. Et depuis : anciennes top models. Mais à l'époque de sa première femme, il n'avait pas le choix, les top models le méprisaient, même les très anciennes. Il faut dire que ce n'était encore qu'un homme de 1m65 avec un long nez et une ambition à laquelle personne ne croyait ("c'est ça, c'est ça, Nicolas, Président, et moi chuis la reine d'Angleterre..."). Et à ce moment-là, Mon Maître, il était déjà bien content d'avoir une femme, même moche et conne. Tout ça a bien changé. Mon Maître est aujourd'hui l'un des plus beaux mecs du monde. Juste derrière Brad Pitt et George Clooney. Certains naissent beaux, Mon Maître l'est devenu, progressivement, au fur et à mesure de son ascension politique. Maintenant qu'il est au top, il se marie avec une top. Une des plus belles femmes du monde. Et c'est bien la moindre des choses : on ne devient pas Président de la République pour se taper Roselyne Bachelot ou Christine Boutin. Vous prenez Mon Maître pour Chirac ou quoi ? Une chose est sûre : Carla et Mon Maître forment désormais le couple le plus glamour du monde. Et pendant ce temps, les français, qu'est-ce qu'ils font ? Ben au lieu d'être fier de Mon Maître, ils nous emmerdent avec leur pouvoir d'achat. Pouvoir d'achat par-ci, pouvoir d'achat par-là. Ca va, ça suffit, on a compris... Alors Mon Maître se tue à la tâche, essaie de les faire rêver et les français, eux, ils ne pensent qu'à une chose : remplir leurs putains de caddies. Je plains Mon pauvre petit Maître : ce n'est pas facile d'être à la tête d'un peuple aux préoccupations aussi terre à terre. Le problème des français, c'est qu'ils sont trop superficiels. Ils ne méritent pas un Président comme Mon Maître.