commememeOn en a fait toute une montagne de cette histoire de SMS envoyé à Cécilia. Des journalistes malveillants (gauchistes) ont même glosé là-dessus à longueur de colonnes, sur le mode : malgré son mariage avec Carla, il aime encore Cécilia à la folie, etc. La preuve : ce texto envoyé une semaine avant son mariage, etc. etc. Franchement qui peut croire à une histoire pareille ? Il faut vraiment ne pas connaître Mon Maître pour imaginer ça. Ca lui ressemble tellement peu. Pour le prouver, je vais résumer en deux mots les derniers mois de sa vie sentimentale. Ca fait des années qu'entre Mon Maître et Cécilia, ça ne marche plus (avec le temps, elle est devenue psychorigide, hystérique et frigide). En 2006, Cécilia s'en va (enfin...).  Les premières semaines, Mon Maître est soulagé (il rachète des Durex King Size) puis il fait tout pour qu'elle revienne (car selon une étude, en France, un candidat célibataire a moins de chance d'être élu). Ses arguments font mouche (€€€) : elle revient. Il est élu (triomphalement). Ils divorcent (comme prévu). Mon Maître rencontre Carla ("vous avez une voiture ?"). C'est du sérieux. Ils se marient (Carla : "..., ..., Oui", Nicolas : "Oui, oui, oui"). Voilà, aujourd'hui, nous en sommes là. Qui peut sérieusement croire que Mon Maître ait eu le projet fou de tout annuler à une semaine du mariage ? Qui ? On peut reprocher quelques bricoles à Mon Maître (quoique...) mais personne ne lui conteste une de ses grandes qualités : le pragmatisme. Donc, pourquoi reviendrait-il sur un divorce qu'il souhaitait depuis des années alors qu'il vient de rencontrer une femme qui a 10 ans de moins, qui fait 10 cm de plus et qui est 10 fois plus belle et plus drôle que son ex ? Pourquoi ferait-il ça ? Par amour ? Ah non hein, qu'on ne vienne pas me parler d'amour. Mon Maître est bien trop pragmatique et célinien pour céder à ce sentiment dégoulinant de niaiserie ? L'amour, c'est l'absolu à ma portée (d'ailleurs moi j'aime Mon Maître, à la folie). Alors pourquoi ? Eh bien la vérité est à la fois simple et triviale. Depuis son divorce, Mon Maître avait repris une vie de célibataire (la bohèèème, quoi). Et à une semaine de son mariage avec Carla, il savourait ses derniers jours de céliba. Le texto : "si tu reviens, j'annule tout" était en fait adressé à Carla. Si Cécilia l'a reçu, c'est simplement une erreur de manipulation : Carla et Cécilia se trouvent l'une à la suite de l'autre dans le répertoire téléphonique de Mon Maître (Carla : 06104585** - Cécilia : 06521265**). Ce soir-là, si Carla revenait (d'un dîner chez sa soeur, bref, je vous passe les détails chiants), Mon Maître était prêt à annuler la soirée pizza-télé (plasma géant) qu'il avait prévu de passer avec quelques potes (Didier, Rachida, Jacques, David et les autres). Pourquoi ? Tout simplement parce qu'après une journée particulièrement stressante il avait plus besoin de relâcher la pression que t'endendre Barbelivien chanter. Relâcher la pression ? Vous voulez un dessin ? Ben, comme dit Carla, il avait envie d'une bonne grosse Lewinsky quoi. En fait, le "tout" du "j'annule tout", c'était pas le mariage avec Carla, c'était deux pizzas 4 fromages. Voilà. Quelques journalistes ont fait d'une histoire banale un mauvais roman à l'eau de rose. Une fois de plus, ils se sont trompés. Et de toute façon, depuis quelques semaines, la vie de Mon Maître ressemble plus à un film super hard ("L'ex de Mick Jagger et le Président") qu'à un roman à l'eau de rose.